Accueil Actualités Stages Journée Jeunes Oshukai à Lunel
Journée Jeunes Oshukai à Lunel

Rencontre Jeunes Oshukai à Lunel 2018

 

Journée Jeunes Oshukai à Lunel

 

Kata, Kata Kumi waza, découverte des bunkaï, la matinée du 7 avril était bien riche. Les enfants avec ce nouveau rassemblement OSHUKAI furent comblés. Les jeunes venus de l'Aveyron, du Gard, du Vaucluse, des Bouches du Rhône, des Pyrénées Orientales, participèrent avec enthousiasme et dynamisme. L'après-midi  fût également très intense avec l'étude du « dojo kumite». Les parents participèrent également à des échanges « parent-professeur », basés sur l'éducation et le développement de l'enfant au sein d'OSHUKAI. Ce moment important  donne aux familles une meilleure visibilité sur la pratique de leurs enfants.

De manière générale, le karaté fait appel à la coordination et l'équilibre. Selon l'âge, la pratique du karaté va apporter des bienfaits spécifiques. Chez l'enfant, il permet le travail de la latéralisation et de la précision des gestes. Le travail à deux ou en groupe lors des entraînements permet de développer les relations sociales.

Mémoire, agilité, souplesse, motricité, équilibre, coordination… Les bienfaits du karaté sont nombreux et variés.

L’enfant a besoin d’être reconnu et valorisé afin qu’il puisse progresser sur le plan moteur et se dépasser en étant reconnu à travers sa pratique au sein du groupe.

Chez l'adolescent, le karaté peut avoir des vertus éducatives : il permet de canaliser la volonté et l'énergie, tout en apprenant à perdre, à gagner et surtout à respecter les règles .

Le karaté est « une école de la vie ». Le rituel du salut apprend également à l’enfant à respecter les autres. Les règles sont les mêmes pour tous. C’est un véritable travail du « vivre ensemble ». Adaptés à chacun, le Karate OSHUKAI permet de contrôler ses « énergies » et ainsi, de développer la confiance en soi.

Le plus d'Oshukai, c'est cette dimension culturelle qui nous relie à la transmission des Anciens Maîtres de Karate. Maître Kenyu CHINEN fondateur de l'Ecole OSHUKAI, a voulu conserver « l'esprit » et les techniques des origines. Aussi l'enseignement reprend toutes les valeurs de l'Art Martial d'Okinawa, à travers une pratique très traditionnelle. Le respect, la discipline, le courage façonne le développement de l'enfant.

Ce « Temps Fort » du 7 avril, avec tous ses aspects techniques a permis aux enfants une bonne approche du combat, avec beaucoup de contrôle et de concentration. Egalement les instructeurs peuvent ainsi harmoniser leur enseignement et programme technique.

Bouger, esquiver-bloquer, précision, détermination, répétition avec une défense dynamique, cette journée de travail nous ouvre sur l'avenir, pour une formation des jeunes, futurs experts de demain.